AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 
 VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


WEREWOLF
avatar
WEREWOLF

DATE D'INSCRIPTION : 23/08/2014
GRIFFURES : 483







MessageSujet: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.
Sam 23 Aoû 2014 - 21:16


Yemelyan Volkov

   
« Le monde n'est fait que de souffrance. Soit tu la subis, soit tu la contrôles et tu la répands autour de toi. »
NOM + Volkov, nom empreint d'une forte ironie. Patronyme maudit porté par son père, Volkov est le signe qu'il ne pourra jamais échapper à son héritage. Ce qu'il y a de plus drôle dans cette histoire ? La signification de ce patronyme. Sans que cette famille ait jamais eu le moindre lien avec la lycanthropie, son nom désigne le loup.
   PRÉNOM(S) + son prénom est souvent écorché par les gens du coin qui ont du mal avec cet ensemble de sons proches : Yemelyan. L'écrire leur semble aussi compliqué. Dans notre langue, on l'appellerait Émilien. En général, il demande à ce qu'on l'appelle Yem ou Lyan, ou n'importe quel surnom au choix plutôt que de mal prononcé son prénom.
   DATE ET LIEU DE NAISSANCE + il est né en Crimée, plus précisément dans une maternité de la ville de Sébastopol, ville que vous connaissez peut-être pour son siège, narré par Tolstoï, et où Mac Mahon a sorti sa célèbre réplique : « j'y suis, j'y reste ! ». Sauf que lui n'y est pas resté. Cet événement eut lieu le 11 septembre 1993, date de la fin du siège en question.
   ÂGE + si vous calculez bien, il aura vingt-et-un ans d'ici quelques temps.
NATURE + loup-garou depuis environ six ans. A croire que son nom de famille a fini par lui porter malchance et qu'il a été rattrapé par son destin.
   STATUT MARITAL + il ne s'intéresse à personne, et personne ne s'intéresse à lui. Il a bien eu quelques propositions, mais il n'est pas intéressé, l'amour, ce n'est pas pour lui. Alors il est célibataire et ne cherche pas à se caser.
   ORIENTATION SEXUELLE + personne n'a jamais réussi à faire battre son cœur... il est difficile de le ranger dans une case, il ne se laisse pas vraiment faire. Il ne cesse de répéter qu'il est homosexuel, mais la vérité, c'est qu'il ne l'est pas du tout. Il l'a dit la première fois en guise d'excuse parce que la demoiselle en face de lui était trop entreprenante à son goût. Depuis, c'est resté. Cependant, il ne sortira jamais avec un homme, tout comme il ne sortira jamais avec une femme. On pourrait certainement le classer plutôt comme un hétérosexuel, même s'il compte bien finir sa vie seul et n'a jamais trouvé une femme qui lui paraissait un tant soit peu intéressante.
   EMPLOI + il enchaîne les contrats à durée déterminée, là où on veut de lui, il n'aime pas se fixer, il n'aime pas rentrer dans un moule.


   

   
flash.
éclair de lumière.

   
PIECE OF MIND + Yemelyan est typiquement le genre d'hommes que l'on ne voit pas être un loup. Doux comme un agneau, amical, il est le genre de type à aider les vieilles dames à traverser, les chats à descendre des arbres et les enfants à retrouver leur nounours perdu. Il a la générosité chevillée au corps. On peut même dire qu'il a développé un sacré sens de la justice. Il déteste quand quelqu'un se fait chahuter, et va toujours voler à son secours. Yemelyan abhorre la violence. Mais il en use quand le besoin s'en fait ressentir. Sans doute est-ce pour cela qu'on ne le soupçonne pas d'être un loup-garou. De toute façon, il ne se considère pas comme un loup-garou identique aux autres. Il se voit avant tout comme un humain, et c'est pourquoi il se comporte en humain. Il ne se contrôle pas toujours à la pleine lune, c'est vrai, mais ça n'arrive qu'une fois par mois. Il n'affectionne guère les lycanthropes qu'il considère être pour la plupart des barbares - ce qui est aussi son cas, en vérité. Il n'apprécie pas non plus les chasseurs et leur fanatisme à toute épreuve. Quant à savoir s'il aime les simples humains... eh bien, il faut avouer qu'ils ne sont guère intéressants. Somme toute, Yemelyan n'aime pas grand-monde et se considère comme une personne unique en son genre.
   

   DROP OF BLOOD +  Au départ, Yemelyan préférait les chats, il avait horreur des chiens et des loups à cause de leur instinct de meute : il a toujours trouvé que c'était une aberration. Il se réjouit d'avoir été mordu par un loup-garou infect et non un alpha. Il n'a jamais eu beaucoup de respect pour les hiérarchies et se satisfait d'être un omega. Yemelyan vit seul ; il avait autrefois un colocataire mais les choses ont très mal finies entre eux, et son colocataire lui en veut toujours. Il déménage de toute façon très souvent, il reste en moyenne six mois dans un appartement avant d'en changer. Sa couleur préférée est le blanc, mais il n'aime pas la porter en vêtements en revanche, c'est trop salissant. Il a arrêté de fumer après être devenu un loup-garou et n'a jamais touché à la drogue. Il supporte très bien l'alcool, ce qui correspond au cliché du Russe. En plus de sa langue maternelle, il parle parfaitement l'anglais, couramment le français et a de bonnes notions en grec. Il passe pas mal de temps sur internet, au moins deux heures par jour, mais cela ne l'empêche pas pour autant de sortir. Il chérit sa voiture, même si c'est une petite machine à moitié déglinguée qui a dépassé la dizaine d'années. Il ne fait pas attention à l'opinion des autres, il dit ce qu'il pense et comme il le pense. Il ne présente jamais ses excuses. Il est d'une loyauté sans faille vis-à-vis d'un chasseur qui lui a sauvé la vie, du moins, tant qu'il est sous sa forme humaine. Il déteste la nourriture américaine et est devenu végétarien à son arrivée, car il n'est pas très fan de la viande aux hormones. Il ne boit jamais de soda. Il court deux fois par semaine et fait des abdominaux chez lui. Il n'aime pas se caser, il ne considère pas qu'il est ami avec quelqu'un ni qu'il a un ami, mais il y a tout de même plusieurs personnes qu'il apprécie sincèrement. Il n'est pas du genre possessif. Il parle toujours de façon correcte et évite les insultes. Il est fervent défenseur du tri sélectif.

   
Skidbladnir
un truc à dire ?

   
PRÉNOM RÉEL + on est assez intimes pour que ceux qui me connaissent assez le connaissent, les enfants.
   ÂGE + genre tu sais pas, j'ai eu mes vingt ans il y a quelques temps... hé oui ! le temps, ça file...
   RÉGION + quelque part dans le Nord-Est.
   DE QUELLE FAÇON AS-TU TROUVE LE FORUM + attend que je me souvienne... une conversation Skype qui m'a envoyée vers un lien... oui, c'est comme ça que tout a commencé.
   QUE PENSES-TU DU FORUM + parfait, voyons.
   DISPONIBILITÉ + en vacances, toujours là en soirée, la journée ça dépend.
   AUTRE CHOSE A DIRE + enfin. ♥

   
wolf blood
the full moon is coming
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





WEREWOLF
avatar
WEREWOLF

DATE D'INSCRIPTION : 23/08/2014
GRIFFURES : 483







MessageSujet: Re: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.
Sam 23 Aoû 2014 - 21:17


   
ombre.
un poignard dans le cœur.


   
Tu finiras seul, Yemelyan. Ainsi as-tu commencé ta vie, ainsi la termineras-tu. Tu as toujours refusé d'être comme les autres, tu as voulu inventer ton propre mode de vie, ta propre faction. Tu as toujours supporté le fardeau de la solitude sans te plaindre. Peut-être parce que tu aimais cela. Parce que tu as tes idées bien arrêtées et que tu ne supportes pas qu'on te contredise. Voilà celui que tu es, Yemelyan. Un cœur solitaire qui n'est pas dépourvu de gentillesse, mais qui refuse de s'intégrer.
C'est toi qui l'as voulu.
Même si au fond, c'est aussi ce qu'on t'a imposé depuis toujours...




La grande salle de réception des Volkov brille de mille feux. Les chandeliers électriques, les bougies dont la flamme vacillent sous l'effet d'une légère brise nocturne, les parures des dames. Tout est flamboyant, là-bas. Les visages sont éclairés de sourires certes factices, mais éblouissants. Les robes et les costumes soyeux luisent sous l'éclairage artificiel. La famille Volkov se tient sous les feux de la rampe. Debout sur une estrade, sagement alignés les uns à côté des autres. Le père Volkov, l'image même du patriarche, rayonnant d'autorité. La mère Volkov, douce et élégante, dans sa toilette de princesse. L'aînée Volkov, copie conforme de sa génitrice, lançant de grands regards stupides sur l'assemblée réunie, se réjouissant d'être le centre de leurs attentions avec sa famille. Le cadet Volkov, avec ses lunettes sombres, le visage sérieux, se demandant quand il pourrait s'éclipser pour aller jouer avec ses amis au dernier jeu en ligne à la mode. Une famille parfaitement cliché, somme toute. Où il ne manque qu'une seule personne. Ce gamin de quatre ans, trop petit pour les mondanités, qui attend sagement dans sa chambre au deuxième étage, le benjamin Volkov. Cet enfant a vingt ans de différence avec le cadet Volkov. Parfois, on se demande pourquoi il est né. Une rechute de ses parents, sans doute. Qui ne pouvaient accepter de voir leurs enfants grandir et devenir adultes, ce qui les rendrait tout simplement inutile. Mais ce gamin-là n'est pas plus choyé que ses aînés. Ses parents n'ont plus la même patience. Ils ont engagé une nourrice, et elle est censée l'occuper pendant la soirée. Sauf qu'elle s'est lamentablement endormie sur sa chaise, visiblement épuisée de devoir jongler entre son boulot et ses études très prenantes. Et le gamin se retrouve tout seul. Il a éteint la lumière pour ne pas déranger sa nourrice, même si cela implique qu'il est désormais dans le noir. Mais cela ne le dérange pas. Il n'a pas peur du noir et il n'a pas peur de la solitude. Elle est inévitable, comme on s'appelle Volkov. Il a appris à ne pas se sentir seul en compagnie de ses jouets. C'est un enfant heureux, quoiqu'on en dise. Il n'aurait pas supporté plus d'attention de la part de ses parents.

Comme beaucoup d'enfants, Yemelyan a un ami imaginaire. Sauf que dans son cas, son ami imaginaire est une véritable personne. Un homme de vingt ans qui se faufile dans sa chambre quand personne ne le voit. C'est un hypnotiseur. Personne ne le remarque quand il vient lui rendre visite. C'est son parrain spirituel. Celui qui vient jouer avec lui, puis repart dans le plus grand des mystères. Yemelyan ne sait rien de lui. Pour lui, ce n'est qu'un ami imaginaire : son histoire est celle que Yemelyan lui invente. Et il lui plaît de croire qu'il s'agit en fait de son double. D'une version de lui-même, seize ans plus tard. Il ignore son nom, mais il l'appelle Lyan, et son ami imaginaire l'appelle Yeme. Ainsi, ils forment les deux facettes d'une même personnalité.

Lyan pénètre dans sa chambre, une des bougies de la salle de réception à la main. Vêtu d'un superbe costume fait sur mesure. Il sourit à son petit protégé, qui vient lui sauter dans les bras, et le fait virevolter un instant dans les airs avant de le reposer délicatement. Il lui ébouriffe les cheveux, avant de lui dire : « Tu veux voir quelque chose d'exceptionnel, Yeme ? » Le garçon acquiesce frénétiquement, toute sa curiosité soudain éveillée. Lyan passe un bras autour de sa taille et le soulève comme s'il n'était qu'un paquet de farine. Yeme rit. Ils passent le seuil de sa chambre sans réveiller la nourrice, descendent les escaliers sans alerter personne - ils étaient tous occupés par la réception, personne ne passait par là - et sortent de la demeure Volklov sans encombre. Ils s'enfoncent dans la forêt qui jouxte le domaine, celui-ci se trouvant dans la banlieue de Sebastopol, à proximité de la campagne. Yeme n'a pas peur. Il s'est souvent rendu là, avec son grand frère ou sa grande sœur, il connaît les sentiers, même s'ils ne se sont jamais enfoncés profondément. Lyan, lui, dépasse la ligne que Yeme n'a jamais franchi. Et va plus loin. Yeme sourit comme un ange, affalé sur l'épaule du jeune homme. Ils finissent par arriver par une clairière où repose un petit étang scintillant, à côté duquel se dresse une masure en bois, un peu vieille mais visiblement bien entretenue. Lyan dépose Yeme par terre et pose le doigt sur les lèvres, l'invitant à garder le silence. Yeme imite son geste. Les deux compères s'avancent vers la masure, et le grand entrouvre la porte, faisant signe au petit de regarder à l'intérieur. Yeme pousse la porte et passe la tête. Il attend un peu que ses yeux s'habituent à l'obscurité, puis aperçoit, au milieu d'un tas de meubles dépareillés mais propres, une silhouette recroquevillée sur le sol. Un garçon, comprend Yeme. Ses cheveux lui tombent dans les yeux et lui mangent le visage, ses vêtements sont rapiécés de partout, et il ne porte pas de chaussures. Yeme lui donne facilement sept ans, au vu de sa taille. Que fait-il là, tout seul, dans un tel état de misère ? Yeme ne comprend pas. Il a toujours vécu dans son cocon, il ne sait pas qu'il existe autre chose que son mode de vie. Tout comme il ignore qu'il existe d'autres créatures que lui, des créatures qui ne sont pas humaines ou à peine. Tel est le premier contact de Yemelyan avec le surnaturel. Il réside dans ce petit garçon qui vit dans une masure dans un état de pauvreté extrême.

« Lyan, qu'est-ce que c'était ? » Yeme est de retour dans sa chambre, la nourrice toujours endormie. Le garçon n'est plus le même qu'avant de sortir. Il s'est ouvert au monde extérieur. Il a découvert que l'existence n'était pas celle à laquelle il songeait jusque là. Il s'est assis par terre, à regarder Lyan avec des yeux éperdus, surpris. Désillusionnés, peut-être. Lyan le dévisage du haut de son mètre quatre-vingt dix, imposant tant par sa taille que par son statut de personne à qui l'on pose une question. « Ce que tu as vu est simplement l'envers du décor. Ce garçon vient jouer tous les jours dans la masure de la forêt. Il considère que c'est son domaine. Il l'entretient comme une petite maison. » Yeme fronce les sourcils. « Je ne comprends pas. » « Tu es encore trop petit pour comprendre. Ce garçon vient ici parce qu'il est malheureux chez lui. Il est malheureux, parce qu'il est un loup-garou. » Yeme le regarde un instant la bouche bée, attendant de voir si Lyan va préciser qu'il plaisante - ses parents, son frère, sa sœur, ils n'ont de cesse de lui répéter que le surnaturel n'existe pas, que le Père Noël n'existe pas, qu'il n'y a que l'Homme, maître et possesseur de la Nature - un gamin comme Yemelyan est tout simplement incapable de comprendre cette citation. Mais Lyan est mortellement sérieux. Et Yeme se met à trembler. Parce qu'il s'est rendu à proximité d'un loup-garou, et qu'il a peur.



Yemelyan n'aime personne. Yemelyan ne se fait pas d'amis à l'école. Yemelyan n'en a rien à faire. Pourtant, c'est un cœur d'or. Il n'a jamais mordu personne. Il est toujours volontaire pour faire les corvées. Et quand un gamin a des ennuis, c'est Yemelyan qui vole à son secours. Yemelyan est un garçon que personne n'arrive à comprendre, peut-être parce que personne ne cherche à le faire. Il est juste là. Il ne vit pas avec les autres, il vit à côté, à arpenter son propre chemin, à regarder les autres avec indifférence. Un asocial ? Peut-être bien. Il se montre affectueux avec sa famille proche, poli avec sa famille plus éloignée - comme les Svendsen, dont ils sont une branche lointaine -, mais rien de plus. Et puis, il y a son meilleur ami. Le garçon de la masure. Yemelyan s'approche de celle-ci, à pas furtifs, frappe à la porte. Le garçon ouvre la porte. « Tu ne devrais pas venir. La pleine lune approche. » Yemelyan hausse les épaules et pénètre dans la demeure. Les lieux ont bien changé depuis la première fois qu'il a posé les yeux sur l'intérieur de l'endroit. Certaines planches ont été réparées, le sol aplani, et les meubles ont changé. Yemelyan a mis la main à la patte. Ses parents sont riches, ils ne remarquent pas la différence quand leur enfant leur emprunte quelque chose. Alors il a aménagé la masure à son goût, en faisant une demeure des Volkov. Yemelyan se sent chez lui, ici. L'autre garçon, beaucoup moins.

Ils ne sont pas amis. Difficile d'être amis dans de telles conditions. Yemelyan est un Volkov, et malgré sa gentillesse, il a un comportement d'aristocrate. Il s'est approprié les lieux. Il prend les décisions pour deux. Le garçon, qui cherche à échapper à sa situation difficile, ne se sent pas libre. Ils ne sont pas ennemis non plus. Ils sont simplement comme des frères qui sont forcés de cohabiter, d'agir ensemble. Parce que leurs âmes sont proches, quoiqu'on en dise. Les deux jeunes refusent de ressembler aux autres. Le loup-garou refuse de s'intégrer à une meute, il veut tracer son propre chemin. Voilà ce qu'ils sont. Des compagnons de solitude. Car une fois que Yemelyan a pénétré dans la masure, le silence se fait. Chacun vaque à son occupation. Chacun vit sa propre vie, même si leurs regards se croisent et qu'ils se sourient. Ils seront solitaires à deux. De temps en temps, une voix s'élève pour poser une question ; la réponse fuse et le silence revient. C'est comme ça depuis que l'ami faussement imaginaire de Yemelyan a disparu. Il ne sait pas ce qui est arrivé à Lyan. Il croit qu'il a simplement cessé de le faire exister, qu'il n'existe plus - alors que c'est faux, que Lyan a mal tourné et se trouve en prison pour expier ses crimes. Le garçon loup l'a remplacé, sans le remplacer. Le soir commence à tomber, et le garçon de la masure lui fait signe de partir, afin qu'il soit en sécurité. Yemelyan acquiesce. « A demain, vieux loup. » : lance-t-il d'un ton joyeux, quittant la masure pour retourner à son enfer personnel - cette maison Volkov où il n'arrive pas à être seul.

Yemelyan devrait rentrer directement chez lui. Il le sait. C'est une question de prudence. Mais comme d'habitude, il ne peut s'empêcher de flâner, dans l'espoir de... Peut-être. Est-ce vraiment ce qu'il souhaite ? Ou est-ce simplement sa jalousie qui le pousse à vouloir s'approcher du garçon de la masure ? Il ne sait pas. C'est juste un souhait qui le hante, qui lui ronge le cœur.



Les bois sont devenus noirs. Yemelyan court à perdre haleine, avec une aisance qui trahit l'habitude. La forêt est son domaine. Il y est agile, il sait comment s'y déplacer sans faire trop de bruits. Pourtant, cette nuit-là, il sait bien qu'il y a meilleur que lui. Il ne sera pas le chasseur. Et cela l'excite. Malgré le rythme saccadé de sa respiration, un sourire pend à ses lèvres, bien décidé à ne pas disparaître dans l'obscurité aussi facilement. Il a attendu ce moment pendant des années. Le moment qu'il souhaitait si longtemps. Il a quinze ans, et il va enfin accomplir : se faire poursuivre par le garçon de la masure, par une nuit de pleine lune. Car il sait que son poursuivant est celui qu'il ne considère pas tout à fait comme un ami, son frère de masure en somme. L'excitation monte en lui. Il va gagner. Il le sait. Il n'est peut-être qu'un humain, mais il est rapide. Il ne veut pas être une proie facile, et ne pense pas l'être. Il n'empêche que son assaillant gagne du terrain. Que Yem est en train de se faire rattraper. Et à cette pensée, l'angoisse commence à le gagner. Aurait-il raté son pari ? Se pourrait-il qu'il se soit trompé ? Il accélère le rythme.

Yem s'éloigne de plus en plus de sa maison et de la masure, s'enfonçant dans une partie de la forêt qu'il ne connaît pas. Qui est peut-être infestée d'animaux. Qui plus est, il y a un loup-garou à sa poursuite. Le jeune homme a beau accélérer, cependant, il l'entend qui s'approche de plus en plus. Et il admire sa souplesse, son énergie, sa vitesse. A tel point qu'il finit par abandonner la course et se retourne, juste pour le voir s'avancer vers lui de sa démarche de loups. De ses yeux d'un bleu profond, envoûtant. Yemelyan le voit survenir. S'arrêter un instant vers lui. Le regarder longuement, sans qu'aucun des deux ne bougent. Yemelyan est fasciné. Ce n'est pas le garçon de la masure qu'il a en face de lui. C'est un animal. Un vrai. Attiré par sa personne, comme un morceau de viande attire les insectes. Yemelyan sourit. Le loup grogne.

Et soudain, l'animal se jette sur lui, enfonçant ses griffes dans sa chair. Le sourire de Yemelyan se fige et se transforme en grimace. La douleur s'empare du jeune homme, qui pousse un hurlement. Puis les crocs du loup mordent dans son ventre, et Yem comprend qu'il s'est trompé. Il n'aurait jamais pu gagner. Il s'est leurré pendant toutes ses années. Et à présent, il va mourir...

Le matin, il se réveille pour constater que sa vie n'est plus la même. Parce que le garçon de la masure est un infect.



Les États-Unis. Jamais Yemelyan n'aurait songé à y mettre les pieds un jour. Encore moins y vivre. Il serre contre lui sa valise, impressionné face à cet aéroport. Lui qui n'a jamais été ailleurs qu'en Russie. Qui ne s'est même jamais vraiment éloigné de sa maison. C'est radical. Son univers s'agrandit un peu plus. Le jeune homme se sent impressionné.  Il observe la foule qui se masse devant lui, essayant de repérer un visage familier. Sans voir personne. Le jeune Russe avance à l'aveuglette. Il ne serait jamais vu de lui-même. Mais il le lui a demandé. Alors il est venu, parce que sa vie lui appartient. Elle lui appartient depuis le jour où il l'a sauvé. Il s'en souvient encore. Il était sous sa forme humaine quand cet événement est survenu. Seul dans la forêt, comme à son habitude. A faire de l'escalade quand tout à coup, sa corde a rompu. Il s'est accroché à la roche, appelant à l'aide. Longtemps. Et personne ne venait. Sa force a fini par le lâcher. Il a tenu pendant des heures, mais au bout d'un moment, même lui n'en pouvait plus. Il a lâché. Et c'est à ce moment qu'une main a surgi pour rattraper la corde. Et une voix a surgi pour lui demander : « A quoi serais-tu prêt pour vivre ? » Le jeune homme a répondu : « A tout. » C'est ainsi que Yemelyan a eu la vie sauve.

Cette même main se lève pour lui faire signe par dessus la foule. Yemelyan sent tout à coup le soulagement chasser l'inquiétude et s'approche de l'endroit où il se situe. Ce n'est qu'après qu'il a appris qu'il était un chasseur. Et qu'il lui a appris qu'il était un loup. Mais cela ne pose pas de problème, parce que Yemelyan lui donnerait volontiers sa vie s'il le lui demandait. Ils se voient, ils se saluent. « Yem, content de te voir ici. Je vais te mener à ton nouvel appartement, il est situé à proximité de chez moi. » Le loup-garou acquiesce et le suit sagement jusqu'à la voiture. Ils mettent sa valise dans le coffre, puis s'installent à l'avant et commencent à rouler.

« Tu es sûr que je serai en sécurité ? » : demande Yemelyan. « Tant que tu restes près de moi et reste enfermé les nuits de pleine nuit, il ne t'arrivera rien. » : répond le chasseur.

Yemelyan pose ses bagages dans son nouvel appartement. Il est impressionné par la petitesse de l'endroit. Il a l'habitude des grands espaces de sa demeure. Certes, sa masure - car elle est devenue totalement sienne désormais - était minuscule, mais il n'y vivait pas. Du moins, il n'y dormait pas. Il y a à peine de la place pour son lit. Le chasseur, voyant sa réserve, passe un bras autour de ses épaules et lui dit : « Bienvenue à Kingsburry, Yemelyan Volkov. »


   
wolf blood
the full moon is coming
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité
Invité








MessageSujet: Re: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.
Sam 23 Aoû 2014 - 21:22

Une autre célébrité que je ne connais pas ! Je fais des découvertes ici   
Bienvenue sur le fofo et bon courage pour ta fichounette cher confrère   
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité








MessageSujet: Re: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.
Sam 23 Aoû 2014 - 21:24

Là pour le coup moi non plus je ne connais pas la célébrité de l'avatar héhé (a)
Bienvenue sur le forum, ton personnage promet d'être bien sympa, cher ami loup :)
Revenir en haut Aller en bas





WEREWOLF
avatar
WEREWOLF

DATE D'INSCRIPTION : 23/08/2014
GRIFFURES : 483







MessageSujet: Re: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.
Sam 23 Aoû 2014 - 21:26

Merci vous deux.  What a Face 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





HUMAN
avatar
HUMAN

DATE D'INSCRIPTION : 23/08/2014
GRIFFURES : 473







MessageSujet: Re: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.
Sam 23 Aoû 2014 - 21:27

Janiiis.    Moi je le connais cet avatar et je l'adore. ♥️
Contente de te voir et merci de m'avoir amenée ici. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





WEREWOLF
avatar
WEREWOLF

DATE D'INSCRIPTION : 23/08/2014
GRIFFURES : 483







MessageSujet: Re: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.
Sam 23 Aoû 2014 - 21:28

Chut, fallait laisser la surprise jusqu'à la fin.    Je t'en prie mon chou, je vais passer te faire un coucou sur ta fiche aussi.   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité
Invité








MessageSujet: Re: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.
Sam 23 Aoû 2014 - 21:36

même si je ne connais pas l'avatar, je dois reconnaître qu'il a la classe et un charme fou.
je te souhaite la bienvenue et n'hésite pas si tu as la moindre question. I love you
et bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas





WEREWOLF
avatar
WEREWOLF

DATE D'INSCRIPTION : 23/08/2014
GRIFFURES : 483







MessageSujet: Re: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.
Sam 23 Aoû 2014 - 21:36

Merci.   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité
Invité








MessageSujet: Re: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.
Sam 23 Aoû 2014 - 21:58

ton avatar  

bienvenue ici !
Revenir en haut Aller en bas





WEREWOLF
avatar
WEREWOLF

DATE D'INSCRIPTION : 23/08/2014
GRIFFURES : 483







MessageSujet: Re: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.
Sam 23 Aoû 2014 - 21:59

Le tien.  Merci ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité
Invité








MessageSujet: Re: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.
Sam 23 Aoû 2014 - 22:04

NON TOI ICI ?    OMGGGGGGGG    
Je suis trop contente de te voir ici omg omg omg          
Rahn, tu me suis avoue  
Revenir en haut Aller en bas





WEREWOLF
avatar
WEREWOLF

DATE D'INSCRIPTION : 05/08/2014
GRIFFURES : 182
CRÉDITS : crick.







MessageSujet: Re: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.
Dim 24 Aoû 2014 - 10:37

qu'on arrête ce criminel pour sa badassattitude Arrow
bienvenue par ici ma poule, j'suis content de te voir, j'essaie de faire venir aussi l'autre donzelle de la suisse et voilà, j'me tais, bonne chance !   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité
Invité








MessageSujet: Re: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.
Dim 24 Aoû 2014 - 10:45

j'adore ces premières informations sur ton personnage, vivement la suite, bienvenue chez toi.  I love you  
Revenir en haut Aller en bas





WEREWOLF
avatar
WEREWOLF

DATE D'INSCRIPTION : 23/08/2014
GRIFFURES : 483







MessageSujet: Re: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.
Dim 24 Aoû 2014 - 11:33

Merci beaucoup.  I love you 

Contente de te voir aussi, c'est seulement maintenant que tu postes dans ma fiche ? Pour me traiter de criminel ?    Fais venir l'autre donzelle que j'ai aussi envie de voir et je pardonne ton attitude.   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité
Invité








MessageSujet: Re: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.
Dim 24 Aoû 2014 - 12:40

Yemelyan Volkov a écrit:
Contente de te voir aussi, c'est seulement maintenant que tu postes dans ma fiche ? Pour me traiter de criminel ?    Fais venir l'autre donzelle que j'ai aussi envie de voir et je pardonne ton attitude.   

Comment ça seulement maintenant. J'ai posté hier soir et encore il m'a fallut un temps pour capter que c'était toi  Je te traite pas de criminel, quoi que si, c'est un crime d'être aussi beau  L'autre donzelle ?  Je vais essayer de la convaincre, de toute façon elle est facile à convaincre  De toute façon, je sais que je suis déjà pardonnée 
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité








MessageSujet: Re: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.
Dim 24 Aoû 2014 - 12:45

Je ne suis pas validée mais je peux pas m'empêcher ! Très bon choix de vava hâte de voir ce que tu feras de ton personnage ! bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas





WEREWOLF
avatar
WEREWOLF

DATE D'INSCRIPTION : 23/08/2014
GRIFFURES : 483







MessageSujet: Re: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.
Dim 24 Aoû 2014 - 14:12

Je parlais à Aleksander, pardon mon chou.    C'est lui qui m'a traité de criminel à cause de ma badassattitude.  Arrow  En plus je t'ai répondue dans ta fiche. Pardon si tu as cru que je te parlais sur un ton aussi rêche.   

Aélis, merci à toi, que tu ne sois pas validée, ce n'est pas grave, j'aurais juste râlé si tu m'avais souhaité la bienvenue alors que tu es arrivée après moi.    Oui, t'as vu ça, je suis vraiment badass. *va se laisser arrêter par Aleksander à ce rythme --"* Mais t'inquiète, tu me verras aussi dans ta fiche que je serai validée, même si je ne te garantis pas que ce sera de suite vu que je suis un peu occupée irl.    Au fait, bon choix d'avatar pour toi aussi.   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité
Invité








MessageSujet: Re: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.
Dim 24 Aoû 2014 - 14:14

Merci beaucoup   alors hâte de te voir sur ma fiche de liens quand je serai validée alors   
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité








MessageSujet: Re: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.
Dim 24 Aoû 2014 - 14:29

Yemelyan Volkov a écrit:
Je parlais à Aleksander, pardon mon chou.    C'est lui qui m'a traité de criminel à cause de ma badassattitude.  Arrow   En plus je t'ai répondue dans ta fiche. Pardon si tu as cru que je te parlais sur un ton aussi rêche.   

Okay je me sens trop con du coup Mais il a raison, t'es un criminel avec ta badassattitude  Oui j'ai vu, mais je joue sur les deux fiches moi  Oh mais non non   
Revenir en haut Aller en bas





WEREWOLF
avatar
WEREWOLF

DATE D'INSCRIPTION : 23/08/2014
GRIFFURES : 483







MessageSujet: Re: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.
Dim 24 Aoû 2014 - 19:42

Mais non, faut pas.    Enfin, ça va, j'ai compris, toute tentative pour passer pour une personne normale tombent à l'eau, je suis donc officiellement en cavale.    Puis moi aussi je joue sur les deux. ET JE FLOODE. Mais osef, c'est pas comme si je faisais pas ma fiche à côté. J'vais essayer de la terminer ce soir. *se coupe de toute distraction*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité
Invité








MessageSujet: Re: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.
Dim 24 Aoû 2014 - 21:46

Bienvenue ici
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité








MessageSujet: Re: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.
Lun 25 Aoû 2014 - 0:50

Bienvenue et je ne connais pas ta célébrité, mais il est agréable à regarder    
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité








MessageSujet: Re: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.
Lun 25 Aoû 2014 - 10:44


t'es validé, p'tit loup !
t'es dans la cour des grands wsh.


mon dieu, ta fiche. ta façon d'écrire est incroyable, j'ai dévoré chaque ligne. j'adore ton personnage, son histoire, bref, tout. doooonc, bienvenuuue parmi nous !



Tu es officiellement un résident de Kingsbury, si c'est pas beau tout ça ! Tu peux créer un scénario pour en faire un personnage essentiel à ton personnage. D'ailleurs, saches que tu n'es pas tout seul, que tu peux trouver des liens et aussi ouvrir ta propre fiche de liens. Si tu fais partie de la classe des adultes, tu as sûrement un métier afin de gagner de l'argent pour vivre. Enfin, même situ comptes sur les parents pour tout te payer, il te faut quand même un toit. N'oublies pas non plus que nous sommes dans une ville infestée de créatures surnaturelles ; si tu es l'une d'entre elles, recenses-toi ! Vérifies ici aussi que tu as bien ta couleur de groupe, ton rang et ta célébrité recensée dans le bottin. BOON JEU PARMI NOUS !


wolf blood
the full moon is coming
Revenir en haut Aller en bas





WEREWOLF
avatar
WEREWOLF

DATE D'INSCRIPTION : 23/08/2014
GRIFFURES : 483







MessageSujet: Re: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.
Lun 25 Aoû 2014 - 11:10

Moi qui trouvais ma fiche plutôt ratée. Merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.

Revenir en haut Aller en bas



 

VOLKOV ♦ sois petit comme source et sois grand comme fleuve.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


NAVIGATION.

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum