AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 
 Café artistique. ⱷ Gabrielle



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


HUMAN
avatar
HUMAN

DATE D'INSCRIPTION : 23/08/2014
GRIFFURES : 473







MessageSujet: Café artistique. ⱷ Gabrielle
Lun 26 Jan 2015 - 10:50

Parfois, le métier d'enquêteur infiltré réservait quelques surprises impossibles à deviner. Le problème venait du fait qu'il devait porter une fausse identité : pour la préserver, il était nécessaire de se prêter aux quelques obligations que la couverture imposait. En l'occurrence, Tobias n'aurait jamais cru que son petit métier d'artiste, qui lui permettait de se promener en ville sans trop éveiller les soupçons, allait acquérir une sorte d'existence véritable. Il avait suffisamment fait parler de lui pour attirer l'attention du commerce d'art local, qui trouvait que ses créations étaient visionnaires et très profondes. Tobias était loin d'en être certain : il se contentait d'assembler des matériaux qui traînaient pour reconstituer des sculptures à forme humaine. Ses œuvres lui paraissaient bien laides, mais la critique n'avait pu s'empêcher de les encenser, trouvant que cette sorte d'artiste écologique sortant de nulle part avait beaucoup de talent et méritait d'être tenu parmi les prodiges locaux. Bien sûr, ce n'était pas une carrière internationale et absolument reconnue, ce qui rassurait Tobias, mais sa réputation était déjà assez grande pour attirer l'attention de l'école d'art de Boston, où il s'était rendu une ou deux fois lors de séjours familiaux pour rencontrer des élèves. Sa famille avait été étonnée par cette étrange semi-reconversion qui ne collait pas vraiment au caractère de Tobias. Il était un peu dans la lune, parfois, et son amour des supers héros était légèrement exagéré, pour ne pas dire puéril. Mais s'exprimer par la sculpture ? Cela ne lui ressemblait pas vraiment. Mais Tobias avait affirme s'être trouvé une passion qui lui convenait, et au final, c'était tout ce que demandait ses parents. Au moins, il risquait moins de se faire tuer en présentant ses œuvres d'art qu'en faisant son rôle de douanier, ou plus exactement d'agent infiltré.
Ces passages à Boston, Tobias les avait plus ou moins oubliés lorsqu'il était rentré à Kingsbury. Ils n'étaient pourtant pas très vieux - moins d'un an -, mais il n'y attachait pas vraiment d'importance. Ce genre de visite, qu'elles soient familiales ou professionnelles, étaient des obligations pour lui, si bien qu'il s'y pliait avec toute la bonne volonté dont il disposait. Cependant, seul le travail sur le terrain le passionnait vraiment, et rien ne lui plaisait plus que d'avancer dans l'enquête permettant de démanteler un trafic du surnaturel, à part peut-être une bonne bande-dessinée. Il fut donc plutôt surpris en voyant arriver au café l'une des élèves qu'il avait rencontrée lors d'une ces rencontres avec les étudiants en art.
Comme souvent dans l'après-midi, Tobias prenait une pause au café. Pour lui, c'était une évidence : non seulement cette pause lui permettait de se reposer et de récupérer, ce qui n'était pas négligeable lorsque l'on passait ses journées à l'extérieur, dans le froid de l'hiver, mais en plus, elle lui permettait d'entendre les derniers ragots qui s'échangeaient. C'est pourquoi Tobias prenait bien soin de venir au moment où le café était le plus bondé et où le plus de personnes d'horizon différents étaient rassemblées. Bon nombre de rumeurs étaient bien entendu fausses, mais l'expérience lui avait révélé que parfois, un soupçon de vérité émergeait de tous ces mensonges. Le douanier se devait donc d'être attentif et d'étudier avec beaucoup de prudence tous les échanges qui se disaient.
C'est ainsi qu'il reconnut Gabrielle Brisbane, la jeune fille qu'il avait croisée à Boston. Comme toujours, Tobias avait fait bien attention à se rappeler de son visage, une habitude professionnelle qu'il n'avait pas l'intention de perdre tant elle pouvait être utile. En effet, l'homme que vous arrêtiez un jour à la douane pouvait très bien revenir d'autres jours, à intervalles régulières : il fallait donc y prêter attention. Tobias ne douta pas un instant qu'il s'agissait de Gabrielle, l'étudiante en art de Boston à qui il avait promis de travailler un jour. Il se souvenait très bien lui avoir dit habiter à Kingsbury la majeure partie de l'année. Cependant, il ne lui semblait pas que c'était également son cas : il l'aurait très certainement gardé en mémoire si cela avait été le cas. Avait-elle déménagé dans l'intervalle de temps ? C'était possible.
Tobias n'avait pas vraiment envie de tenir sa promesse : elle s'y connaissait bien mieux que lui en art et elle était infiniment plus douée que lui. Même s'il se faisait passer pour un autodidacte qui n'avait jamais pris de cours - ce qu'il était, en quelque sorte -, cela le gênait, car il avait l'impression d'avoir usurpé sa place. Néanmoins, Tobias n'était pas du genre à ignorer ceux et celles qu'il connaissait, même dans un cadre professionnel. À présent qu'il l'avait remarquée, il ne pouvait plus faire comme si de rien n'était. Il adressa donc un grand signe de la main à Gabrielle pour qu'elle vienne le rejoindre.

« Bonjour, Gabrielle. C'est vraiment surprenant de vous voir ici. Vous avez donc déménagé à Kingsbury, vous aussi ? »

Tobias lui fit signe de prendre place face à lui. Comme à son habitude, il traînait ici tout seul et n'avait pas de crainte à lui parler. Après tout, elle ne faisait que renforcer sa couverture. Il essaya de se débarrasser l'impression d'être un menteur et adressa à grand sourire à l'étudiante. Sa promesse était toujours en tête, mais il espérait quand même qu'elle ne remettrait pas ce sujet sur le tapis. Malheureusement, Tobias avait le pressentiment qu'il n'allait pas pouvoir y échapper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



 

Café artistique. ⱷ Gabrielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


NAVIGATION.

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum